/*popup tout les 24h*/ /*api paypal*/
Questions et prise de rendez-vous : +32.499.29.31.79
Cocon tantrique

Oser sortir de sa zone de confort pour mieux se connaître

Pour moi, le tantra est un chemin de vie où j’apprends à me connaître, à élargir mon champ de conscience, travailler mes peurs, mes zones d’ombres. Il me connecte à la joie et m’aide à prendre soin de ma passion de la vie. Ce chemin tantrique m’invite à vivre différentes expériences à travers lesquelles je vais à la rencontre de mes limites, de mes limitations mentales afin de les observer et de les appréhender. Voir si elles peuvent bouger ou les dissiper si elles n’ont plus lieu d’être ou, au contraire, de les affirmer si elles ont du sens pour moi. Ce processus d’exploration me demande souvent d’aller dans des zones très inconfortables. C’est aussi grâce à cela que je déclenche de grandes prises de conscience.

 

Pour illustrer mes propos, j’ai choisi cette photo prise lors d’une promenade le long des récifs au Portugal. Durant cette escapade, j’ai découvert un magnifique trou d’eau que la mer remplissait à marée haute. Le fond de la cuve était d’un bleu turquoise antique qui donnait un effet de sagesse et de mystère à cette eau vivante. Et bien que le soleil hivernal de février était présent, les températures en fin de journée n’étaient pas très chaudes. La mer étant, quant à elle, glacée. Malgré cela, j’ai senti l’attraction de me glisser dans l’eau, de laisser chaque cellule de mon corps se charger de l’énergie de l’eau et de la roche pour enfin contempler le coucher du soleil.

Mais voilà, mon grand dilemme est que je n’aime pas l’eau froide !!!

Dès que j’essaye d’aller dans de l’eau froide, tout mon corps se met en résistance.

Mon mental crie : « Pourquoi fais-tu cela ? A quoi bon t’infliger cela ? »

Mais d’un autre côté, j’ai toujours aimé me challenger et l’opportunité était devant moi. Qui sait si je reviendrai au même endroit, si j’aurai les mêmes conditions de marée, de timing avec le soleil… ?
Alors, j’ai pris la décision et j’ai puisé dans mon courage afin de me glisser dans l’eau froide. Et oui, en faisant cela, je suis entré volontairement dans une zone de grand inconfort. J’ai ressenti tout mon corps se crisper sous le froid, mon mental s’agiter pour me dissuader de m’enfoncer plus profondément. Je me suis alors connecté à ma respiration, à ma joie de vivre, à ma curiosité. J’ai calmé mon mental et j’ai fait confiance à la partie de moi qui a envie de vivre cette expérience et qui sait que cela sera bénéfique pour mon évolution.
Une fois glissé dans l’eau, j’ai pris le temps de me détendre, de lâcher prise, d’observer les différentes parties de mon corps qui ont tendance à se crisper au contact de l’eau froide. Puis, mon corps s’est habitué au mouvement de l’eau sur ma peau et j’ai pu ressentir une grande symbiose avec la roche, la mer et le soleil. Quel beau cadeau je me suis offert.
En sortant de l’eau, tout mon corps était énergétisé. Des vagues de chaleur parcouraient ma peau et mon cœur battait si fort. Quelle fierté j’ai pu ressentir à avoir osé et surtout réussi à aller dans cette zone d’inconfort.

Oser sortir de sa zone de confort pour mieux se connaître
Oser sortir de sa zone de confort pour mieux se connaître

Suite à cette expérience, j’ai pu faire le rapprochement avec mon expérience tantrique ainsi qu’à celle de nombreuses personnes qui viennent vivre des massages ou des soins tantriques avec moi. Ces personnes sont désireuses de partir à l’exploration d’elles-mêmes, d’apporter un renouveau à leur rapport au corps et à leur sexualité. Mais souvent, ils hésitent à franchir cette étape, car ils sont confrontés pour différentes raisons à de grandes zones d’inconfort. Parfois ils ne sont pas du tout à l’aise avec la nudité, être vu ou massé par un inconnu. Parfois c’est en rapport à l’amour qu’ils ne portent pas à leur corps. Ou alors cela les ramènent et les confrontent à leur éducation, aux valeurs morales ou religieuses, familiales ou sociétales. Et puis d’autres personnes sont confrontées au fait qu’elles viennent vivre cette expérience en secret sans en avoir parlé à leurs partenaires car celui-ci n’est pas prêt à comprendre leur démarche. Il y a, donc, très souvent de la culpabilité qui vient s’ajouter à la résistance. D’autres encore savent qu’elles vont se reconnecter à des événements traumatisants de leur passé (abus, avortement, fausse couche, violence, discrimination,…) Et je pourrais en citer encore bien d’autres raisons de ne pas venir…

Mais pourtant, chacune de ces personnes ont finalement pris leur courage en main et ont franchi la porte de ma salle de massage pour aller à la rencontre d’elles-mêmes et s’offrir la possibilité de vivre une expérience forte et transformatrice. Lors d’une séance tantrique, je crée un espace sécurisé, un cadre clair, un espace d’écoute et de non-jugement où chacun peut déposer ses peurs, ses blessures, ses joies et ses envies. Chacun est le bienvenu, quelle que soit la forme du corps, l’âge ou le genre afin de recevoir et de se connecter à la tendresse, l’amour et à la sensualité.
Comme mon expérience vécue au Portugal avec le coucher du soleil, la mer et la roche, ces personnes peuvent se détendre et lâcher prise afin de vivre un état de symbiose avec eux-mêmes et avec l’univers.
Je suis souvent admiratif du courage qu’il faut à certaines personnes pour franchir ce pas et s’ouvrir à moi afin de déposer qui ils sont dans toute leur humanité.

Nicolas Deru