Questions et prise de rendez-vous : +32.499.29.31.79 📧 info@lavoieduplaisir.com

Conscious Play-Night

Conscious Play-Night
Jeu de main - tantra

Nous organisons régulièrement des “Conscious Play-Nights” en Belgique et ailleurs, là où les gens sont ouverts à ce magnifique melting-pot de corps et d’âmes. Vu le succès de ces soirées, de plus en plus de gens en parlent. Comme cet espace est unique et que nous mettons toute notre énergie à faire en sorte qu’il reste un lieu sûr où les limites et les besoins de chacun sont respectés, nous demandons à tous les nouveaux participants de remplir le questionnaire ci-dessous de la manière la plus complète possible. Nous pourrons ainsi mieux vous connaître.  

Red Temple - play night tantrique temple Liège

INTENTION DES CONSCIOUS PLAY-NIGHT : 

Notre but est de créer une communauté, une grande famille consciente, qui a envie de partager et d’explorer ensemble l’ouverture du cœur, la sensibilité, la sensualité. 

Nous avons envie d’offrir un espace privilégié et sécurisé où chacun·e puisse vivre ce qu’il/elle a envie dans un esprit d’amour, de respect et de connexion.

“Je n’ai pas de mots pour décrire cette conscious play-night de vendredi…. ou bien ; amour, joie, extase.
Je n’en reviens pas. Je suis heureuse de savoir que je fais partie de cette “love family” .
D’une beauté … à en perdre ses mots!
Il m’a fallu 10 min pour revenir dans mon corps, alors que ce soir en arrivant je me sentais à milles lieux de lui.
Ahouuuuu! 💙💙💙💙❤️✨ “

Ena

Soirée Sexpositif

Durant la soirée, nous partagerons un “temple de la sensualité”, durant lequel, vous pourrez explorer votre potentiel sensuel tout en utilisant les outils (tantrique, sexpositif, inclusivité, consentement,… ) que nous vous aurons transmis. Vous pourrez y vivre ce que vous avez envie avec les personnes qui ont envie de partager cela avec vous. Cela peut être un regard, une caresse, un câlin, un massage, un moment sensuel, ou plus … pour autant que chaques personnes concernées donnent son consentement.

Dans cet espace vous pourrez partager des moments seul, à deux ou avec plusieurs personnes selon les envies de chacun. 

Le plus important, c’est que rien n’est obligé, et tout est possible. C’est un espace où nous vous aiderons à vous mettre en écoute profonde de vos besoins et de vos limites afin de passer une belle et harmonieuse soirée.

Afin de sécuriser cet espace, nous choisissons personnellement les personnes que nous invitons. 

“Beaucoup de gratitude et d’affection pour toi et Steffi pour cette play-night très épanouissante qui m’a donné le contexte pour oser, m’aventurer, JOUER !! La sexualité est un truc touchy dans ma vie, en lien avec un trauma d’enfance. Il y a aussi des postures binaires dans la sexualité que je remets en question pour découvrir la nature authentique de mon désir. C’est boooon ! J’ai besoin à la fois de légèreté et de sécurité pour expérimenter. Le cadre de la play-night et ce que vous avez modelé pour les participant.es m’a permis de vivre cette légèreté / sécurité, non plus comme un paradoxe mais comme une occasion d’apprendre avec les autres. Je retiens ta phrase, Nico… “à la play-night, chacun.e est l’Angel de l’autre ». “

Marc

Connexion coeur à coeur tantrique
Rituel tantrique du coeur
Conscious Play-Night connexion

ESPACE D’OUVERTURE ET D’EXPLORATION : 

Notre but est de créer une communauté, une grande famille consciente, qui a envie de partager et d’explorer ensemble l’ouverture du cœur, la sensibilité, la présence et la sensualité.

Ces temples de l’amour sont ouverts à toutes et à tous. Nous considérons ses soirées comme des espaces sexpositifs (sex+). Il s’agit d’un lieu inclusif et LGBT+++ friendly.  Chacun·e est le bienvenu·e avec son orientation sexuelle, son identité de genre, sa forme corporel, son âge. Chacun·e est aussi le bienvenu·e avec ses besoins, ses limites, ses peurs. Pour dire autrement, c’est un espace ou nous prônons l’égalité des genres (nous ne sommes pas assigné·e·s à des rôles prédéterminés selon notre genre), l’acceptation de la diversité, des différences et de la singularité de chacun·e. Nous veillons à éviter les oppressions systémiques (grossophobie, homophobie, transphobie, racisme, sexisme, putophobie, classisme,…). C’est un espace où nous demandons à chacun de se respecter les uns les autres. . Nous demandons également à chacun d’être conscient lorsqu’un jugement est porté et de réfléchir à ce jugement et à la réaction qu’il suscite en lui. Pour que cet espace reste sûr, nous vous demandons de prendre conscience des mots que vous utilisez dans vos échanges. 

Vous pouvez venir seul ou en couple.  Les couples peuvent être ouvert ou exclusif avec les autres participants. Vous aurez l’occasion de partager vos limites avec le groupe. De nombreux couples en chemin d’ouverture participent pour se trouver dans un espace sécurisé afin de pouvoir expérimenter à leur rythme sans pression.

DEMANDE DE PARTICIPATION

Si vous vous sentez appelé·e, merci de remplir ce questionnaire ci-dessous le plus complètement possible. Votre âge, votre genre, la forme de votre corps, votre orientation sexuel n’est pas un critère de sélection. Ces questions sont là pour nous aider à mieux vous connaître et à évaluer où vous en êtes sur votre chemin de vie, afin que nous puissions sentir quel type de soins sera nécessaire dans l’espace.

Ces questions nous aide à veiller à l’équilibre des différentes énergies dans le groupe. Étant donné que cet espace est ouvert à toutes les orientations et identités sexuelles, nous aimerions que chacun puisse trouver l’énergie qu’iel recherche. Merci de nous dire comment vous vous définissez, ce que vous rechercher ou souhaiter explorer

Nous examinerons votre candidature et si nous pensons que vous pouvez vous intégrer à l’énergie de la soirée, vous recevrez une invitation. Les personnes qui nous ont été recommandées ou que nous avons déjà rencontrées physiquement lors d’un massage ou d’un stage on plus de chance de recevoir une invitation  étant donné que nous les connaissons personnellement. 

Nos valeurs

Chère future participant·e

Vous avez entendu parler de notre projet “Love family” et des Play-Nights.

Si vous avez envie de participer aux prochaines Play-Nights nous vous demandons de bien lire ces valeurs, puis de valider que vous êtes bien en accord avec celles-ci. Ils nous a fallut un certain temps pour créer et écrire ces valeurs afin que nous puissions améliorer l’espace et le garder sûr pour tout le monde et nous vous remercions d’avance pour le temps que vous aller prendre pour en prendre connaissance en conscience.

Quelles sont nos valeurs ?

Confidentialité

… est l’un des principaux piliers sur lesquels repose la communauté ! Comme nous gardons confidentielles les choses que vous vivez dans l’espace, nous vous demandons la même chose. De nombreuses personnes de notre cercle viennent dans cet espace pour guérir des blessures très, très profondes ou parce qu’il n’y a tout simplement pas d’autre espace sûr où elles peuvent se montrer dans ce qu’elles veulent partager ! Nous voulons pouvoir être vulnérables, ouverts et émotifs. Dans le cadre de la communauté, chacun peut apprendre à se débarrasser de vieux schémas, si nous nous offrons mutuellement un espace sûr à 100 %. Nous vous demandons de donner ce que vous voulez recevoir : confiance, compassion et respect, et de ne pas parler des autres, de leurs histoires ou de leurs actions en dehors du cercle. Même si vous sentez un déclencheur dans une histoire, un comportement ou un partage : Nous vous demandons d’y réfléchir en toute confidentialité – chaque déclencheur contient un miroir, quelque chose qui n’est peut-être pas en paix en vous. Nous vous demandons de considérer cela comme une invitation à regarder à l’intérieur de vous, ce que vous ne vous permettez pas, pourquoi vous sentez-vous déclenché et est-ce vraiment lié à cette autre personne en particulier ? Si vous avez besoin d’un soutien dans cette réflexion, nous sommes bien sûr prêts à vous aider.

Parler ou révéler des informations sur d’autres personnes en dehors du cercle est un acte que nous considérons comme violent !

Si la confiance d’une personne ou de l’ensemble du groupe est compromise, il ne sera pas facile, voire impossible, de la rétablir. Nous sommes dans un espace sexuel positif, ce qui signifie que nous sommes très vulnérables en tant que groupe car il y a beaucoup, beaucoup de jugements sur le sujet de la sexualité ! De plus : Si quelqu’un parle en dehors du cercle, il ne met pas seulement le groupe en danger, mais aussi lui-même, puisqu’il participe à l’ensemble du concept !

Si vous souhaitez partager en dehors du groupe, nous vous demandons de parler de VOTRE PROPRE expérience, sans nommer les autres. Quels sont les faits, sans projection de votre propre histoire, et quels sentiments ces faits vous ont-ils inspirés ? Nous vous demandons également de partager ces choses avec des personnes en qui vous avez confiance et dont vous sentez qu’elles ont un esprit ouvert et près à acceuilir votre partage sans jugement.

 

Non-Violence 

Nous aimerions souligner le point de départ de la violence pour nous :

  1. En brisant la confiance d’une personne ou de tout un groupe. Comme nous l’avons dit : une fois la confiance rompue, il est difficile de la rétablir !
  2. En jouant la carte de la responsabilité en cas de conflit ou de tension. Oui, il n’est pas toujours facile d’admettre une erreur. Mais cela ne fonctionnera pas dans une communauté de se montrer du doigt les uns les autres. Ou encore : se rendre petit en répétant des croyances autodestructrices envers soi-même et en jouant les victimes. Cela empoisonne toute l’énergie du groupe.
  3. Dire des insultes. Même si vous êtes très énervé, cela ne vous donne pas le droit de choisir la violence verbale à l’égard de quelqu’un d’autre.
  4. Les menaces, sous quelque forme que ce soit. S’il y a un problème non résolu, si quelqu’un a brisé la confiance, si vous voulez protéger quelqu’un d’autre ou vous-même : même si vous avez raison, cela ne vous donne pas la permission de menacer quelqu’un. Si vous faites cela, nous ne pouvons plus vous laisser entrer dans l’espace des Play-Nights, car nous ne savons pas ce qui se passera si quelque chose déclenche ce déclic en vous pendant la soirée ! Nous ne mettrons pas l’espace en danger si nous savons que quelqu’un ne peut pas gérer sa colère !
  5. La violence physique vous exclura instantanément de la Play-Night. Sans possibilité de retour.

 

Le point de départ de la non-violence pour nous est donc de nous rencontrer dans un climat de compassion et d’ouverture du cœur. Même si vous ne comprenez pas encore (ou jamais) l’intention de l’autre. Il s’agit de se respecter mutuellement, même si nous avons des points de vue différents, des définitions différentes de certains termes ou idées. Nous vous demandons d’entamer un dialogue ouvert avec les autres afin de trouver des solutions pour que chacun puisse continuer à se sentir bien, même si vous partagez le même espace. Cela doit se faire au service du groupe et pour maintenir l’énergie d’ouverture du cœur à laquelle nous sommes tous si attirés. Si vous avez envie de prendre de la distance pour prendre soin de vous, nous vous demandons de le faire de manière respectueuse.

 

Transparence et communication non violente

Comme il n’est pas courant dans notre société de communiquer de manière non violente, il faut parfois un certain temps pour l’apprendre. C’est pourquoi nous souhaitons que notre communauté soit aussi un terrain d’apprentissage concernant l’utilisation de la communication-non-violente (CNV). Si vous ne savez pas comment entamer un dialogue pour résoudre un problème, nous sommes heureux de partager quelques lignes directrices avec vous, afin que vous puissiez apprendre à gérer ces situations par vous-même – à l’intérieur du cercle et, en passant : pour toutes les autres relations que vous avez dans votre vie !

Nous vous demandons de rester fidèle à vous-même et de le communiquer avec compassion et transparence avec vos interlocuteurs. Si vous ne restez pas fidèle à vous-même, vous ne laissez pas à l’autre le choix de décider ce qui lui convient. Personne n’est obligé de plaire à quelqu’un d’autre contre son gré. Par conséquent, exprimez votre vérité en vous référant à VOTRE PROPRE expérience et vérifiez comment l’autre se sent par rapport à celle-ci. Prendre soins les uns des autres est pour nous important afin de maintenir une bonne ambiance de la communauté ! Les Play-Nights et la communauté que nous construisons n’est pas un terrain où l’on choisit les meilleurs et où l’on laisse tomber les autres.

 

Exprimez vos sentiments, vos limites et vos désirs sous la forme d’un “je”. Soyez authentique, parlez de vous-même, résumez les faits de votre expérience et les sentiments que ces faits suscitent en vous. N’utililisez pas mots qui pointe l’autre du doigt (“Parce que tu as fait ceci et cela, je suis blessé”). Si vous n’en êtes pas encore conscient, nous vous invitons à réfléchir aux projections que vous pourriez faire sur les autres. Nous vous invitons à adopter l’état d’esprit suivant : personne ne me veut du mal, mais plutôt : tout le monde réagit en fonction de ses propres expériences, besoins, blessures et peurs. Si vous souhaitez approfondir la communication non violente, vous pouvez, par exemple, participer à l’une de nos soirées sur la communication non violente ou visionner la vidéo suivante pour entrer dans le vif du sujet :

https://www.youtube.com/watch?v=l7TONauJGfc

 

Nous vous invitons à utiliser à chaque nouvelle rencontre l’outil RBDSMC que vous apprendrez dans le contexte des play-nights. Indiquez à l’autre votre intention pour la rencontre et donnez-lui le temps de ressentir un “oui” ou un “non”. C’est également le cas si vous êtes en interraction avec plus d’un partenaire. Pratiquez l’écoute mutuelle profonde. Vous pouvez aussi répétez un petit résumé de ce que vous avez entendu, afin que l’autre ait la possibilité de corriger ou d’ajouter quelque chose d’important. Et si vous avez l’impression que les actions et les paroles de quelqu’un ne correspondent pas à vos besoins ou a votre vision, engagez le dialogue pour clarifier la définition de mots clés importants (par exemple, amour, engagement, liberté). Le sens de ces mots peut varier d’une personne à l’autre. Ce n’est ni mieux ni pire, c’est juste différent. Si vous avez le sentiment qu’il n’y aura pas de solution satisfaisante pour vous deux, prenez une distance respectueuse par rapport à la situation ou à l’un avec l’autre.

Il en va de même si vous sentez un élément déclencheur dans la communication avec quelqu’un, qui vous plonge dans vos émotions (peur, colère, tristesse). Si vous sentez que vous n’arrivez plus à avoir une pensée claire, vous pouvez simplement l’exprimer respectueusement à l’autre : “Je sens un déclenchement à l’intérieur de moi et la tristesse monte. Je pense que je ne peux pas te donner une réponse claire pour l’instant. J’ai besoin de prendre un peu de temps pour moi, mais nous pourrons continuer à en parler plus tard.” Réagir sous le coup de l’émotion n’apportera probablement pas une bonne solution ou une bonne communication. Il est donc parfois préférable de se calmer avant de poursuivre la discussion.

Responsabilité personnelle

… dans le cercle

Nous considérons ce groupe comme une communauté et pour faire partie de cette communauté, nous devons chacun être prendre nos responsabilités envers nous-mêmes mais aussi et envers les autres participants. – ainsi que respecter la synergie de l’ensemble du groupe et l’énergie d’amour que nous voulons tous y ressentir. Pour cela, nous vous demanderons d’être ouvert à grandir avec nous, ce qui signifie être ouvert à observer votre propre comportement dans le groupe et à rester ouvert à un éventuelle feed-back. Cela peut être une question délicate, surtout si nous sommes encore en train d’apprendre à parler de manière transparente et non violente les uns avec les autres. Mais si nous acceptons tous de faire de notre mieux pour essayer de communiquer de cette manière, nous pouvons ouvrir un dialogue à partir du cœur et trouver de bonnes solutions pour tout le monde. Si nous développons une culture de la communication empathique, nous pourrons ouvrir de nouvelles portes plus saines pour gérer les relations entre nous et en dehors de ce cercle. Cela vaut donc la peine de faire cet effort, même si, à un moment donné, vous n’avez plus envie de faire partie de notre notre communauté.

 

… en ce qui vous concerne

Nous voulons que ce cercle soit un espace sûr, même au-delà des soirées Play-Nights. Ce que nous pouvons faire en tant qu’initiateur est de donner le cadre de ces valeurs que nous partageons avec vous et notre soutien, si vous ne savez pas comment gérer certaines choses.

Mais nous ne pouvons et ne voulons pas tout contrôler à 100 %.

Concernant les partages sur les réseaux sociaux, groupe whatsapp, groupe facebook,… Faites donc attention à ce que vous publiez ! Prenez vos responsabilités ! Ces canaux ne peuvent JAMAIS être sécurisés à 100 % ! Il n’y a même pas besoin d’un membre indigne de confiance de la communauté : la perte d’un téléphone ou la possibilité d’une attaque de pirates informatiques est tout simplement un fait. Si quelque chose ne vous semble pas prêt à être diffusé dans le monde, ne le partagez pas sur un canal de médias sociaux.

Sachez que vous avez le choix dans chaque rencontre ou situation : rester, partir, créer quelque chose ou non. Personne n’est contre vous : ni la vie elle-même ni aucun autre participant. Si vous avez le sentiment d’être dans le rôle d’une “victime”, d’un “agresseur” ou si vous voulez “sauver” quelqu’un et pour cela sacrifier vos propres besoins : soyez ouvert à l’idée que c’était/est aussi un choix que vous avez pris/prenez. Demandez-vous ce que vous pouvez faire différemment pour ne plus ressentir ce malaise et créez activement ce que vous voulez vivre ou ce dont vous avez besoin en ce moment – ou ce que vous ne voulez PLUS vivre. Nous sommes tout à fait disposés à vous soutenir dans cette démarche. Mais c’est vous qui devez faire les démarches.

Sachez que nous ne sommes pas des thérapeutes. Ce que nous pouvons offrir, c’est un espace où les gens peuvent se rencontrer et se soutenir mutuellement. Mais nous ne pouvons pas vous guérir de vos blessures. C’est à vous de le faire. Si vous ne vous sentez pas assez stable pour gérer vos émotions durant une play-night, pensez à passer votre tour pour cette Play-Night. Personne d’autre que vous ne peut mieux évaluer votre capacité à venir dans cet espace. Donc, si vous ressentez une résistance, une insécurité, faites-le nous savoir et prenez vos responsabilités pour prendre soin de vous.

 

Pas de jugement 

Nous vous demandons de ne pas porter de jugement dans cet espace. Nous en avons tous, et c’est tout à fait normal. C’est ce dont nous avons besoin pour survivre dans un monde complexe.

Mais si vous réalisez que quelque chose n’entre pas en résonance avec vous, nous vous invitons à observer ce qui se passe en vous et à l’accepter comme votre limite ou le bord de votre zone de confort. Tant que le consentement de chaque personne impliquée est présent, gardez vos jugements pour vous, car ils pourraient avoir un effet sur la liberté que les autres pourraient ressentir dans leur partage.

Si vous identifiez le sentiment qui vous habite comme une limite de votre zone de confort, vous pouvez, si vous le souhaitez, le travailler dans cet espace. Mais s’il vous plaît, ne jugez pas les autres sur ce qu’ils vivent avec un regard, des mots ou des actions. Peut-être osent-ils enfin le vivre après de nombreuses années. Un simple mot peut parfois réactiver des anciennes blessures et un sentiment d’insécurité et se solder par une fermeture à l’expérience. Nous supposons que vous ne souhaitez pas cela pour vous, alors nous vous demandons de respecter cette règle pour les autres aussi.

 

Sécurité

… concernant votre corps mental et physique

Nous vous demandons de prendre soin de vos besoins et de vos limites ! Qu’il s’agit d’un besoin physique ou mental. Si vous ne vous sentez pas prêt mentalement : faite une pause, vous pourrez revenir quand vous vous sentirez à nouveau prêt à vivre cette expérience. Demandez-vous ce qui vous nourrirait pour être à nouveau dans votre pleine puissance et si c’est le bon endroit pour vous. Bien sûr, vous pouvez être vulnérable et émotif lorsque vous venez dans l’espace ou dans votre échange. Mais respectez vos limites lorsque vous les rencontrez et ne créez pas un traumatisme en vous poussant à faire quelque chose.

Si vous avez besoin du soutien du groupe, demandez-le. Il est fort probable que quelqu’un puisse vous comprendre et vous soutenir dans vos difficultés. Vous n’êtes pas obligé de tout gérer seul. Il s’agit de trouver l’équilibre entre oser demander/accepter le soutien des autres et rester responsable de soi-même et prendre soin de soi.

 

… sur votre santé sexuelle

C’est la même chose : nous ne pouvons pas faire plus que de mettre à disposition du matériel de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (MST) et d’attirer votre attention sur l’importance de se protéger. Mais c’est à vous de les prendre ou d’en parler ouvertement pour trouver un accord sur le risque que vous êtes prêt à prendre. Nous invitons également tout le monde à se soumettre régulièrement à des tests de dépistage des MST, pour sa propre sécurité et celle des autres. Si vous “attrapez” une MST dans le cadre des Play-Nights, nous ne serons pas responsables. Faites donc attention et restez en sécurité!

 

… pour et dans le groupe

Avec chaque nouvelle demande, chaque nouveau participant, nous consacrons déjà un effort et du temps à “sentir” l’énergie de cette personne. Si nous ressentons des signaux d’alarme ou si nous considérons que la personne ne convient pas au groupe et à l’espace que nous proposons, alors nous ne l’invitons pas à se joindre à nous. S’il vous plaît, faite de même. N’invitez pas un voisin ou un ami si vous sentez déjà qu’il n’est pas intéressé par une connexion consciente avec les autres et qu’il ne s’intégrerait pas à la communauté  ! Si vous êtes attirée par cette personne, osez lui proposer ce que vous voulez pour vivre avec lui/elle mais faite le en dehors de notre communauté.

Faites attention aux personnes avec lesquelles vous parlez de l’espace de la Play-Night en dehors du cercle. Si quelqu’un n’est pas prêt pour des Play-Nights et se sent attiré par celle-ci, nous devrons d’une manière ou d’une autre trouver une solution pour que cette personne ne soit pas dans l’espace afin que celui reste sécurisé pour le reste du groupe. Si ce feedback est reçu par des “oreilles immatures”, il peut créer un sentiment de rejet et de jalousie pour cette personne. Même si nous essayons de parler de manière non violente. Et nous ne pouvons pas prévoir comment cette personne réagira, cela pourrait mettre l’espace en danger !

Cette communauté est bien trop fragile pour inviter des personnes qui ne sont pas prêtes à recevoir les cadeaux que la communauté peut offrir. Si vous voulez savoir de quels signaux d’alarme nous parlons, nous sommes heureux de partager avec vous les choses que nous considérons comme n’étant pas “assez matures” pour cet espace. Un premier ressenti pourrait être de vous poser la question de savoir si vous vous sentiriez en sécurité à long terme avec cette personne dans un cadre tel que la Play-Night, en vous montrant physiquement et émotionnellement nu·e devant cette personne.

  • Si nous utilisons les mots “mature” ou “immature”, notre intention n’est pas de juger quelqu’un. Mais nous avons besoin d’une mesure pour que l’espace reste sûr. Ainsi, notre définition du terme “maturité” dans le contexte d’un espace comme les Play-Nights signifie, pour nous, être ouvert et prêt à la réflexion, au feedback, à la discussion et à la croissance personnelle. Pour nous, l’immaturité est un terme qui décrit une incapacité (récente) à définir une intention claire et authentique, à utiliser une communication compatissante, à avoir la volonté de grandir (y compris sur des sujets difficiles) ou à faire preuve d’insensibilité ou de jugement dans le choix de ses mots. Nous ne voulons pas exclure quelqu’un, car l’un des piliers de la communauté est l’ouverture d’esprit, mais si nous avons le sentiment d’immaturité lors d’une discussion avec une personne qui s’inscrit à la Play-Night, nous proposons la plupart du temps une autre activité avant, afin que la personne ait la chance de grandir dans l’état d’esprit.

 

Consentement

Le consentement se fait AVANT de regarder, de projeter ses fantasmes ou de toucher quelqu’un ! Si vous voulez vous joindre à un groupe, si vous voulez participer à une dynamique entre des personnes, si vous voulez toucher ou si vous voulez utiliser des “dirty talk”, demandez et attendez une réponse claire ! Ne vous contentez pas de mettre votre énergie sexuelle sur les autres et soyez conscient si vous êtes en position de prendre ou de donner. Si ce n’est pas clair pour vous, demandez deux fois et acceptez chaque réponse qui vient. La plupart du temps, quand vous recevez un non,  ce n’est pas contre vous personnellement, mais cela a plus à voir avec l’énergie des personnes à qui vous avez demandé quelque chose. Le consentement est une obligation dans notre cercle ! Si vous ne respectez pas cette règle, nous devrons vous exclure du cercle pour que celui-ci reste un espace sûr.

Si vous estimez qu’une personne n’a pas attendu votre consentement, c’est à vous de le lui faire remarquer. C’est vous qui connaissez le mieux vos limites. Nous savons qu’il n’est pas toujours facile de le faire, car beaucoup d’entre nous ont été éduqué pour plaire aux autres. Mais c’est le terrain idéal pour s’améliorer, pour dire sa vérité et ses besoins avec des mots clairs et pleins de compassion. “Non merci, je ne veux pas de ça pour l’instant”. Encore une fois, prenez la responsabilité de créer ce que vous voulez vivre et ce que vous ne voulez pas vivre.

Nous sommes disponible après chaque Play-Nights pour recevoir des retours si quelqu’un a ressenti un manque de respect (accidentel) de cette règle dans l’espace. Il ne s’agit pas de pointer du doigt. Si nous sommes informés d’une telle situation, nous demanderons à la personne dont les limites ont été franchies d’en parler d’abord à l’autre. Nous pouvons vous aider à trouver les bons mots pour cela. Si cela n’est toujours pas possible, pour quelque raison que ce soit, nous entamerons un dialogue individuel avec la personne, afin qu’elle soit consciente de ce qui sait passer et qu’elle puisse avoir l’opportunité de grandir. Nous sommes tous en train d’apprendre.

Pour cela, nous demandons à tous les participants d’être ouverts et d’apprendre les uns des autres. Bien entendu, si nous constatons qu’une personne enfreint à nouveau cette règle de manière délibérée, nous devrons prendre des mesures pour garantir la sécurité de l’espace.

“Hello, tout d abord merci🙏 Steffi et Nico de m avoir conviée au temple de la sensualité🌹, je continue aussi Nico chaque jour à te remercier en pensée pour m avoir initier dans la voie des plaisirs tantrique, se qui m a réconciliée avec ma vraie nature. Cette soirée d hier j ai eu besoin de la traduire en mots pour lui donner du sens,l intégrée et conscientiser les énergies reçues.
Que de belles rencontres❤, chacun avec un monde à lui tout seul que j ai eu beaucoup de plaisir à découvrir.
Crescendo la magie est montée s installant aphrodisiaque sensualité❤️‍🔥, j ai goûter à tous les délices mmmmmm mon corps, mon coeur et mon âme s en délecte encore…🔥
L’apothéose fût quand au bout de la nuit Osiris me convia à vivre l union tantrique, alchimie de transformation initier dans la magie d isis, union d isis et d osiris, la quintessence atteinte du temple intérieur sur le chemin des mystères.
Merci à tous pour cette fusion partagée.”

Luna

Vimeo

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de Vimeo.
En savoir plus

Charger la vidéo

J’ai vécu les deux premières, et ce furent des moments extra-ordinaires.

Des bulles où le temps ralentit, ou la précipitation se mue en douceur, et où la bienveillance est reine et le respect (de l’autre et de soi) est roi.

Ces moments m’ont permis de belles rencontres avec d’autres, femmes et hommes, et des connexions (très) fortes parfois…
Et ceci aussi et surtout avec moi-même.

Cela m’a bien chalengé au départ je ne le cacherai pas.

Et pourtant grâce à la bienveillance générale, au cadre sécurisant sublimement posé, et aussi tout particulièrement grâce à l’attention et la vigilance, douces et constantes, de Nicolas et de Steffi, j’ai pu observer et dépasser mes attentes, mes peurs, mes résistances, et vivre intensément des moments d’instant présent exceptionnels.

J’en ai appris plus encore sur moi-même, tout en étant baigné dans des énergies fortes, sensuelles et délicieuses.

Nicolas et sa compagne Steffi sont des animateurs hors pairs (comme j’en ai hélas rarement rencontré dans ce genre de cercle/activité/stage).

Ces moments furent sublimes et je recommande chaudement toutes les propositions d’activités et de stages venant de Nicolas (et de la voie du plaisir) et de Steffi.
Ce sont des magiciens 💖🦋🙏

Stuart

“On a traversé toute une palette d’émotions pour cette 1e Play-Night qui s’est merveilleusement bien terminée.
De belles rencontres, de belles images, de merveilleuses sensations ✨️ Tous nos sens ont été sollicités.
Et quel bonheur de pouvoir prolonger ces sensations au petit matin et de rentrer chez soi avec cette belle énergie.
Merci à tous 🙏
Vous vous en doutez : on en redemande 😉

Mo

Envie de créer plus de liens et de passion dans votre vie ?

3 astuces pour réussir un massage
ou un automassage intime !

En cliquant sur le bouton "C'est parti !", j'accepte les conditions d'utilisations de la voie du plaisir et de sa newsletter et j'autorise à recevoir des newsletters.